vendredi 12 août 2022

Au bon souvenir de Jabba le Hutt

Dans le roman le Sabre Noir, les Hutts sont des personnages importants. Si on suit principalement Korrda ou Durga qui cherche à se construire une nouvelle super-arme, le souvenir de Jabba est toujours présent. Il a été un protagoniste important, voire majeur. Il a perturbé les plans de Yan Solo, il a soumis Leia à l'esclavage et il a tenté de tuer Luke Skywalker. Mais, il serait injuste de réduire ce baron du crime à ça. Jabba a dû faire face à des opposants, des rivaux. Il a fallu asseoir son autorité, sa puissance (« je suis Maizor. J'ai été jadis le rival de Jabba. Nous nous sommes... affrontés. Et j'ai perdu »). Ce Maizor nous en apprend beaucoup sur Jabba. Il ne se contentait pas de rançonner, de pratiquer la contrebande et autres joyeusetés. On comprend que Jabba faisait preuve de plus de subtilité, qu'il pratiquait l'espionnage. Car, durant ses dernières années de vie, Jabba devait faire face à deux acteurs majeurs politiques importants : l'Empire et l'Alliance Rebelle. Il traitait les deux de la même façon, ne cherchant que son intérêt et à gagner en influence. Maizor, l'ennemi déchu et vaincu, nous renseigne sur le réel trésor de Jabba : «  Des informations... Ce que Jabba savait. Jabba gardait beaucoup de renseignements ici, stockés dans ses bases de données. Il avait des espions partout, qui collectaient pour lui ces informations. Il s'en servait ou les revendait. Jabba était non seulement un roi du crime, mais il savait beaucoup de choses à propos de l'Alliance Rebelle. »

Durga cherche à construire son arme magistrale, il lui faut pour cela des plans. Pour accéder aux informations stockées sur Coruscant, il a besoin de mots de passe. Or, il sait que Jabba les a : « Jabba connaissait les mots de passe secrets. Il avait accès aux informations les mieux protégées de l'Empereur ». C'est une révélation importante : Jabba montre qu'il est un acteur majeur de cette période historique, peut-être le deuxième personnage le plus influent galaxie derrière l'Empereur. Et si c'est le cas, ce n'est pas seulement parce qu'il a réussi à mettre au pas ses adversaires mais aussi parce que le Hutt est fort et puissant et qu'il possède certaines caractéristiques intéressantes. Leia nous rappelle que « Luke n'avait jamais réussi à lire en Jabba, ni à le manipuler ». Autrement dit, on peut supposer que Jabba n'a jamais eu peur des Jedi, n'a jamais eu peur que les Jedi se mêlent de ses affaires et usent de leur justice.

Mais, malheureusement pour lui, Jabba a fini par être tué. Leia étrangle Jabba et met fin à sa domination. Sans leader, le clan est traversé par des luttes intestines (« après a mort dans le Grand Entonnoir de Carkoon, la guerre civile avait éclaté entre ses subordonnées qui visaient à s'arracher les trésors du seigneur de crime et avaient mis à sac le palais »). Sa chute condamne Jabba à la déchéance. Même si on cherche à s'approprier ce qu'il a créé, son souvenir est méprisé. Korrda crache tout son dégoût en parlant à Yan Solo : « j'ai eu connaissance de vos démêlés avec Jabba le vaincu, dont je crache le nom avec mépris. Ce ver indigne... Il n'est pas un Hutt qui puisse respecter le souvenir de celui dont l'Empire s'est effondré. »

vendredi 5 août 2022

Qui est Dark Vectivus ?

 

Dans la série de romans de l'Héritage de la Force, les Sith font leur retour après l'invasion des Yuuzhan Vong. On suit la transformation et l'avènement de Dark Caedus (anciennement appelé Jacen Solo). Ce n'est pas réellement la règle des deux qui est suivie, puisque Jacen ne cherche pas à renverser celle qui l'initie, Lumiya. Cette dernière poursuit l'enseignement de Jacen vers les voies Sith, elle prend le relais de Vergere. La progression de Jacen se lit également à travers les exemples de Dark Sidious (un psychopathe selon Lumiya) et Dark Vador (un pantin selon Lumiya). Les Sith sont donc fréquemment abordés, d'autant plus que l'ordre de Sith version Krayt est mentionné, tout comme un Sith du passé : Dark Vectivus.

Avant de commencer officiellement la formation de Jacen, il a fallu pour Lumiya le convaincre. Elle devait lui donner l'envie de le suivre et effacer tout ce qu'il savait sur les Sith. Il fallait effacer l'image que Jacen avait de l'obscurité, de ces êtes égoïstes qui ne pensent qu'à leurs intérêts. Jacen est l'élève de Luke et il est forcément influencé par tout ce que son oncle lui a appris. Lumiya, sous l'identité de Brisha, dresse un portrait flatteur de Vectivus, elle lui montre que les Sith ne sont pas nécessairement cruels ou vicieux. Selon Lumiya, Vectivus « n'a pas cherché à conquérir la galaxie, ni à supprimer la population d'un système stellaire, et pas davantage à engager une guerre contre les Jedi (…) Il est mort de vieillesse, entouré de sa famille et de ses amis ». La description faite paraît bien belle, un peu trop même. En tout cas, Lumiya enfonce le clou : être Sith, c'est faire des choix, et ne pas nécessairement être condamné à faire des choses horribles : « les Sith ont reconnu dès le début qu'ils pouvaient choisir d'imposer leur autorité aux autres... ou non. Si la société fonctionne bien, un Sith n'a pas besoin d'intervenir et Vectivus ne l'a pas fait. »

Plus tard, c'est grâce à Alema Rar que l'on en apprendra plus sur Vectivus. Alema Rar n'est pas une Sith même si elle est une Jedi qui a mal tourné. Alema Rar veut se venger de Leia qui l'a privé de ses lekkus et donc d'une grande part de ses connections. Alema Rar a également travaillé avec Lumiya et quand la Sith est morte, elle a récupéré bon nombre de données. Parmi celles-ci, elle a trouvé une carte qui lui a appris des renseignements sur la vie de Vectivus (« Dark Vectivus avait été cadre au sein d'un conglomérat minier galactique. Il avait contrôlé la vie de dizaine de milliers d'individus et accumulé une fortune personnelle dépassant largement ses besoins... et ce que son salaire pouvait lui rapporter »). Autrement dit, comme d'autres Sith après lui, Vectivus a tenté de gagner en influence en s'enrichissant et en devenant un acteur majeur du commerce galactique. C'est une tactique bien moins risquée que les affrontements frontaux. Pour autant, Vectivus n'a pas été un Sith inactif. Il a cherché et réussi à développer de nouvelles techniques. Alema Rar utilisera une des techniques de Vectivus comme le remarque un des Sith de Krayt : « il semblerait que parmi les ressources dont elle a hérité se trouve une technique de la Force lui permettant de se projeter à travers l'espace. Visiblement, elle ressemble en tout point à la technique perdue de Dark Vectivus ».

Mais, la réalité de la vie de Dark Vectivus est sujette à caution. Jacen avait déjà de grands doutes. Un Sith de Krayt pense également que c'est un tissu de mensonges (« l'histoire de Vectivus ne fait plus aucun doute. C'est un imposteur »). Quant à Alema Rar, elle méprise les accomplissements financiers de Vectivus, elle trouve ça rabaissant et inutile : « de l'holocron de Dark Vectivus, rempli de perles de sagesse telles que « n'empruntez jamais l'argent à quelqu'un d'assez puissant pour vous forcer à payer » (…) qui était ce type ? Leur comptable ? »